Game Academy logo
Discord Logo
AcademyAdmissionRencontrez-nous
Instagram LogoFacebook LogoDiscord Logo
Accueil > Métiers

Character Designer

Dans le monde du travail, le domaine du jeu vidéo est définitivement l’un des plus attractifs : dynamique, porteur de sens, il est à la fois très technique, axé sur le numérique tout en garantissant une grande liberté artistique. Il est également extrêmement compétitif : il ne suffit pas d’être passionné de dessin pour s’improviser character designer, ou character artist.

Alors quelles sont ses missions, ses compétences et qualités ? Quelles études effectuer et quels sont les débouchés et le salaire d’un character designer ? Comment travaille-t-il à la conception d’un personnage ? Game Academy répond à toutes ces questions.

Infos métier

  • Niveau d’études : Bac+4
  • Bac conseillé : STD2A / Option Arts Plastiques
  • Employabilité :  Bonne
  • Salaire débutant : 2 000€
  • Salaire confirmé : 3 300 €
  • Code ROME : E1104
  • Code FAP : U0Z80
une flèche vers le bas

Le métier de character designer

Parmi les métiers du jeu vidéo, le character designer, ou « concepteur de personnages » en français, est un des traits d’union entre le talent artistique et créatif et la maîtrise technique de l’outil informatique. Le character designer donne corps et vie aux personnages qui habitent le jeu vidéo, les films d’animation et même le monde  de la BD.

Également nommé character artist, ce métier est essentiel dans le processus de production d’un jeu vidéo : il travaille en lien avec les scénaristes et les motion designers pour insuffler la vie à tous les personnages d’un jeu vidéo.

Quelles sont les missions du character designer ?

La mission principale du character designer, c’est de créer des personnages : leur allure générale, leur démarche, leur coupe de cheveux, leurs vêtements, etc.

La conception se déroule différemment selon les projets : certains bénéficient d’un cahier des charges précis auquel les artistes et designers sont priés de se référer, tandis que d’autres requièrent une innovation et de la recherche personnelle pour créer des personnages charismatiques et attachants.

Dans tous les cas, il faut précisément cerner les attentes du public comme celles du studio et/ou du jeu vidéo concerné, et y répondre du mieux possible : que vous deviez insuffler une énergie à un projet neuf ou vous couler dans un univers déjà établi pour l’enrichir, le métier de character designer est riche de possibilités.

Quelles sont les compétences qu’un character designer doit avoir ?

Les compétences nécessaires pour travailler comme character designer sont principalement de deux ordres :

  • Compétences artistiques : la maîtrise du dessin est recommandée pour se lancer dans cette carrière. Découlent de celle-ci la maîtrise de l’anatomie humaine et animale, ainsi que des différentes techniques de dessin. Si certaines écoles mettent l’accent sur la pratique du dessin durant la formation, une sensibilité personnelle est appréciée
  • Compétences informatiques : le character designer est amené à travailler sur différents logiciels de CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Il est essentiel d’en maîtriser au moins un parmi les suivants : ZBrush, Blender, Photoshop, Substance Painter, 3DSMax, Maya.
  • Les character designers sont également familiers de techniques telles que la modélisation, le sculpting, le texturing ou le rigging afin de conceptualiser et visualiser les éléments et personnages en mouvement.
  • Bien connaître l’outil de travail permet d’anticiper les contraintes techniques que pourrait rencontrer le projet durant la conception.

Comment se déroule la conception d’un personnage ?

Le personnage que vous allez créer doit s’inscrire dans l’histoire, et plus largement dans l’univers du jeu vidéo sur lequel vous travaillez. Etudiez attentivement le style graphique du jeu (réaliste, cartoon, etc.), ainsi que le ton et la teneur de l’histoire. Cela va vous permettre d’appréhender le contexte entourant votre personnage.

Il vous sera ensuite plus facile d’esquisser l’histoire de votre personnage lui-même : quel est son passé, quelles sont ses relations avec les autres personnages et éléments de l’histoire ? Etablissez une base solide pour pouvoir ensuite imaginer plus aisément l’arc narratif que va emprunter votre personnage au cours du jeu.

Cet arc est primordial pour que le joueur découvre votre personnage et prenne la pleine mesure de sa personnalité et de l’évolution que celui-ci va vivre : transformations physiques, développement de son caractère et de ses émotions, etc. C’est également le bon moment pour établir les traits de caractère importants de votre personnage : est-il émotif, colérique, amical, désordonné ? Ces aspects de personnalité aident les joueurs à s’attacher à votre personnage, qui doit être bien davantage qu’un simple élément narratif.

Une fois toutes ces étapes définies, il est possible que vous ayez déjà une assez bonne idée de l’apparence de votre personnage. Les traits de caractère et le milieu duquel il est issu vous fournissent un excellent matériau avec lequel travailler. Cicatrices, tatouages, coupe et couleur de cheveux, complexité de la tenue : chaque détail sert à refléter et souligner les qualités de votre personnage et à le rendre charismatique et mémorable.

Quelles sont les qualités qu’un character designer doit avoir ?

Le cœur de métier du character design réside dans la mise en image de concepts et de personnages. La maîtrise du dessin est donc primordiale, soutenue par une solide culture artistique et une curiosité soutenue pour connaître les dernières tendances et évolutions en matière de design de personnage et de graphisme.

Un bon character designer a la tête bien pleine : ses meilleurs atouts sont sa créativité et son imagination, qui lui permettent d’inventer des modèles inédits et mémorables. Pour autant, c’est un métier qui requiert aussi une grande force morale : il faut de la rigueur pour travailler selon des contraintes préétablies (budget, cahier des charges, etc.), ainsi qu’une grande organisation.

Vient ensuite la liste de ce que les entreprises appellent soft skills, ou « compétences générales ». Comprenez des qualités personnelles et humaines sans lien avec l’aspect technique de la profession : la capacité à travailler en équipe et à communiquer, la résistance au stress, l’empathie, l’esprit d’initiative, par exemple.

Quelles études et formations effectuer pour devenir character designer ?

l n’existe pas de diplôme spécifique pour le métier de character designer. En revanche, de nombreux campus et universités proposent des formations offrant un excellent tremplin vers ce métier d’avenir.

Vous pouvez vous orienter par exemple vers les diplômes nationaux MADE (Métiers d’Art et du Design) proposant les options Animation, Graphisme ou Numérique. Ces cursus mêlent théorie et pratique, enseignements transversaux et applications sur le terrain. Ces diplômes assurent à leur titulaire la garantie d’un apprentissage complet, familier des étapes allant de la conception à la fabrication d’un produit. Les DN MADE s’obtiennent en trois ans pour un niveau licence.

Autre niveau licence : les bachelors Animation 2D et Concept Art, également en trois ans. Ces deux cursus universitaires familiarisent les étudiants aux techniques d’animations 2D et 3D, au dessin et à la conception graphique. Les futurs designers apprennent à modéliser des personnages, des environnements et des créatures en pratiquant sur les logiciels à maîtriser absolument dans leur métier à venir.

Les école spécialisées dans le jeu vidéo sont aussi une excellente porte d’entrée dans le domaine du character design. En effet elles permettent aux étudiants de se spécialiser dans le milieu du jeu vidéo. Vous obtiendrez une bac +3 ou +4 à l’issu de ces formations .

La plupart de ses formations proposent un accès sur dossier. Si le métier vous intéresse, considérez également l’importance vitale de la langue anglaise : pratiquée au quotidien dans le métier, elle peut aussi vous offrir de nouveaux débouchés à l’étranger.

Quel salaire espérer en tant que character designer ?

Lorsque vous débutez dans une carrière de character designer, le salaire moyen est d’environ 2 000€ à 3 000€ bruts par mois, pour un salaire annuel compris entre 20 000€ et 30 000€.

Le niveau de salaire va ensuite évoluer selon l’ancienneté et l’expérience du character designer. Il faut ensuite considérer d’autres critères pour obtenir une évaluation fiable du salaire mensuel : employé ou freelance, employé d’un petit ou d’un grand studio, emplacement géographique, etc.

Gardez à l’esprit que les salaires sont plus avantageux à l’étranger : un character artist travaillant au Canada est rémunéré en moyenne 4 800$ mensuels, pour un salaire annuel à environ 58 000$. Les salaires les plus élevés à San Francisco (Etats-Unis) grimpent jusqu’à 7 000$ par mois.

Où travailler en tant que character designer ?

Le métier de character designer a le vent en poupe. Cette célébrité, justifiée par le nombre croissant de jeux vidéo, et autres films d’animation en fait également un métier de plus en plus concurrentiel. Les jeunes character designers qui arrivent sur le marché du travail sont de plus en plus nombreux, et le terrain en France est déjà bien saturé. Les studios recherchent souvent des profils bien particuliers, aux talents spécifiques, et font donc naturellement appel à des character designers expérimentés.

Le marché est en revanche bien plus ouvert à l’étranger : Etats-Unis, Canada, sont toujours en demande de main-d’œuvre. Il n’est donc pas rare de voir les frais diplômés partir à l’étranger pour acquérir une solide expérience de travail (et des salaires plus attractifs qu’en France).

Concernant le statut de travail, le character designer fait donc souvent partie d’un studio de développement (dans le cas de jeux vidéo). Il est employé par une structure et travaille au sein d’une équipe (graphistes, scénaristes, programmeurs, etc.), sous la direction d’un game designer. Il est à noter qu’un character designer expérimenté peut devenir lead designer.

Certains préfèrent travailler en tant que freelance, après avoir acquis assez d’expérience. Cela permet une plus grande liberté dans les projets et l’emploi du temps, mais demande par ailleurs une excellente discipline ainsi qu’une organisation sans faille.